Site de Gizeh

Le site de Gizeh est un endroit mondialement connu pour ses monuments de l'Egypte antique, dont la célèbre Grande Pyramide ou Pyramide de Khéops, une des merveilles du monde. 

Situé non loin du Nil, le site de Gizeh d'aujourd'hui est placé sur les restes de la ville d'Akita, capitale de l'Empire Akita. Après avoir été détruite, la ville a totalement disparu, autant de la carte que physiquement. Il a fallu attendre que les descendants d'Akito reviennent sur les lieux, 4000 avant notre ère, pour que la civilisation y réapparaisse. Le premier monument du site, qui fait bien pâle figure à côté des colosses que sont les pyramides, fut construit à ce moment : l'Ancien Temple, reconstitution de l'ancienne Salle du Conseil des Cives Vitae.   

Plus de 1500 ans plus tard, alors que la civilisation égyptienne commençait à apparaître, Khéops, pharaon de l'époque, décida de construire sa pyramide, sorte de tombe gigantesque, sur le site. Voyant que, construire des pyramides, c'est vachement bien, son fils, Khéphren, un autre pharaon, décida de faire pareil peu après, et de construire la pyramide de Khéphren (quelle originalité...), qui reste cependant moins impressionnante que celle de son père. Le fils de ce dernier, Mykérinos, décida de faire également la même chose. Le résultat fut pathétique : seulement 65 mètres de haut, pour les 146 de celle de Khéops, autant dire que cela devenait de moins en moins impressionnant. Après ça, on décida d'abandonner l'idée de faire des pyramides monumentales sur le site. 

Outre ces grandes pyramides (et celles, plus anecdotiques, des reines), l'autre monument du site est le Sphinx. Personne se sait exactement qui l'a réellement édifié : Khéops ? Khéphren ? Quoiqu'il en soit, il n'en reste pas moins très majestueux et extrêmement mystérieux. 

Le site en lui-même est une destination touristique très prisée. Cependant, avant de vous y rendre, faites bien attention d'y aller la bonne année : à tour de rôle, les trois pyramides sont fermées pendant un an pour limiter au maximum les dégâts causés par la présence des touristes. Evitez de vous y rendre l'année où la pyramide de Khéops est fermée pour vous taper, à la place, celle de Mykérinos, maigre consolation...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.