Hokkaïdo Akita (MAJ de l'épisode 1)

De 63 646 à 64 121 Ap. Aïnou ou 37 954 à 37 479 Av. J-C (mort à 475 ans)

MAJ au regard de l'épisode 1

Lorsqu'Hokkaïdo prévient Akito, la réaction de ce dernier est celle qu'il attendait : Akito est furieux, au point de préférer prendre le cheval d'Hokkaïdo plutôt que d'y aller à pied (Akito aime bien la marche à pied). Hokkaïdo dû donc rejoindre la salle du Conseil à pied (lui, il aime moins la marche à pied). Lorsqu'il arrive à la salle du Conseil, il y retrouve Iselma, qui lui explique qu'Akito est parti arrêter Sethridon à la Source du Pouvoir. 

Demandant à quelques gardes de le suivre, il part rejoindre son cousin avec Iselma à toute vitesse. Il le sauve in extremis de Sethridon.

Lors du procès, le lendemain, Hokkaïdo se montre particulièrement violent avec Sethridon : si Akito n'avait pas été là, certainement que Hokkaïdo aurait tué Sethridon. 

*

Si Hokkaïdo reste clairement un visage incontournable de la Première Guerre de l'Immortalité, il ne faut pas oublier que son rôle reste plus important dans les années ayant précédés la Guerre que dans la Guerre en tant que telle.

Faisant partie de la famille Akita, Hokkaïdo est de ce fait un descendant d'Aïnou. Par contre, il ne pourra jamais prétendre au trône de roi-sorcier : bien qu'il soit le plus âgé de la famille dans cette génération (il a 90 ans de plus qu'Akito), il fait partie de la branche de Sélène Akita, la soeur plus jeune de Canis Akita. Il n'a donc aucun droit de prétention sur le trône. 

Cela n'empêche cependant pas qu'il ait joué un rôle important dans la gestion de l'Empire. Il rejoint le Conseil des Cives Vitae à l'âge de 20 ans, comme c'était la tradition dans la famille à la fin de l'Empire. Bien que ce soit quelqu'un qui s'emporte assez vite, on lui reconnaît un très grand don pour la politique, ce qui en fait un membre apprécié du Conseil. 

Il apprécie énormément Canis, le roi-sorcier de l'époque. Le neveu et l'oncle passeront souvent leurs soirées à discuter ensemble de l'Empire et de son histoire. 

S'entraînant à l'épée depuis son plus jeune âge, il devient l'une des meilleures lames de la région. Canis, le roi-sorcier de l'époque, lui donnera d'ailleurs à ses 54 ans le poste de chef de la Garde Impériale. Hokkaïdo en sera fier : s'il reste modeste la plupart du temps, il aime se vanter d'être ce chef militaire. 

Durant un moment, Canis avait promis à Hokkaïdo de lui donner le trône si jamais il n'avait pas d'héritier. Hokkaïdo le remercia mais on dit qu'il aurait malgré tout refusé, car "Être chef de la Garde Impériale me suffit largement". 

Lorsqu'Akito naît, Canis demande à Hokkaïdo de veiller sur son fils si jamais il n'est plus là. Hokkaïdo, évidemment, accepte, sans se douter que, derrière cette demande, se cache le début de la trahison de Canis, qui traîte déjà en secret avec les Précordia. 

Hokkaïdo se lie d'amitié avec Akito. Il se charge en partie de son éducation et veille sur lui, comme Canis le lui a demandé. 

Tout change en 63788 Ap. Aïnou. Hokkaïdo a 112 ans et il se retrouve confronté à un dilemme. Canis commence à faire passer des lois en faveur des Précordia, ce dont Hokkaïdo se rendra compte. Malgré sa clairvoyance, il se rend compte que son oncle, qu'il apprécie tant, tourne mal. Lorsque Canis demande à Hokkaïdo de le suivre, ce dernier déclare vouloir rester neutre dans l'histoire et donne sa démission.

Commence alors la guerre surnommé "La Guerre contre Canis le Triangulaire". Hokkaïdo, décidé à rester neutre, suit le conflit de loin, en s'exilant dans la région du futur Japon. Il ne revient qu'un an plus tard, à la mort de Mandu, le frère d'Akito, victime d'une overdose.

Il ne se remettra jamais réellement de la mort de Canis. Son oncle, qu'il appréciait tellement, est désormais considéré comme un traître. Hokkaïdo préfère rester discret durant cette période et refusera l'offre d'Akito, qui lui proposait de reprendre le poste de chef de la Garde Impérial.

Lors de la commémoration de la Guerre contre Canis le Triangulaire, la mère d'Akito se fait tuer, à cause d'une mauvaise gestion de la Garde Impériale. Hokkaïdo se sent responsable de la mort de la moitié de la famille d'Akito : s'il avait été plus rapide à voir la descente aux enfers de Canis, il aurait certainement pu empêcher tout cela d'arriver. Akito s'exile, laissant le poste de roi-sorcier à son frère, Akibéra. A ce moment, Hokkaïdo supplie le nouveau roi de redevenir chef de la Garde Impériale et membre du Conseil. Akibéra, aimant se faire supplier, laisse Hokkaïdo poirauter pendant une année avant d'accepter sa demande.

Lors de l'exil d'Akito, Hokkaïdo revoit fréquemment son ami pour rire un bon coup. Ce qui est nécessaire, car le Conseil se détériore sérieusement : si Akibéra a réussi à stabiliser l'Empire après la guerre récente, il a toutefois fallu procéder à une réélection des Cives Vitae, afin de calmer le peuple, qui était persuadé que des complices de Canis se trouvaient encore dans le Conseil. Les nouveaux membres, souvent très jeunes, ont tous de nouvelles idées, rarement bonnes.

De plus, le danger des Précordia est loin d'être écarté. Deux cents ans après l'exil d'Akito, en 64003 Ap. Aïnou, le Conseil procédera à un raid contre une cellule importante des Précordia, qui furent tués ou arrêtés. Mais le choc vient lorsqu'Akibéra décide que Sethridon, un des membres de la cellule, deviendra un des membres du Conseil. Hokkaïdo n'a clairement pas confiance en Sethridon et les deux hommes auront une relation très violente : si Sethridon souhaite que le passé reste le passé, Hokkaïdo pense qu'un Précordia ne peut jamais redevenir quelqu'un de normal. 

Hokkaïdo, sentant que les choses vont se détériorer, supplie Akito de revenir. Ce dernier accepte, rejoint le Conseil, mais fait plus le pot-de-fleur qu'un réel Civis Vitae. Cela suffit à rassurer Hokkaïdo, conscient des capacités de son cousin. 

Tout change le 4 mars 64115 Ap. Aïnou. La réunion du Conseil était partie pour être bruyante et inutile, lorsque Sethridon propose à Akibéra que les Cives Vitae deviennent immortels, pour qu'ils puissent diriger sans risque de mort. Si Sethridon était trop jeune pour avoir connu la Guerre contre Canis le Triangulaire, Hokkaïdo, lui, s'en souvenait très bien. C'est d'ailleurs comme cela qu'il argumenta sa prise de position contre la proposition du conseil. Voyant que la plupart des Cives Vitae était pour Sethridon, dont Akibéra lui-même, il claqua la porte et partit d'urgence chercher Akito. 

Hokkaïdo a 469 ans. Il ne lui reste que six ans à vivre... 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.